Kurikari Gakuen
Oh oh, je crains que tu n'arrives trop tôt éwè. En construction, nous sommes actuellement en construction >_<, repassez nous voir plus tard, mes choux ♥️



 

Partagez | 
 

 Once upon a time... In a far, far away world...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meian



Féminin Messages : 2
Date d'inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Once upon a time... In a far, far away world...   Sam 2 Fév - 22:30:50


Te jetteras-tu dans la gueule du loup ?

« Il était une fois, quelque part à travers les mondes et les dimensions, un mystérieux bâtiment en granit blanc et noir. Ce bâtiment, il était dit, renfermait mille et uns mystères et secrets et accueillait des êtres spéciaux, élus minutieusement, choisis parmi les nombreux humains peuplant notre douce planète bleue, des êtres fantastiques, sortant de l’ordinaire, des êtres magiques »


Légende berçant les songes des peuples humains depuis bien des générations… Etait-elle vraie ? Etait-elle fausse ? Nul ne pouvait le décliner ou l’affirmer, et aucun débat n’aboutissait par une conclusion fondée. Elle fut donc oubliée, enterrée… Et plus personne ne parla de ce bâtiment aux mille pouvoirs qui avait jadis fait rêvé plus d’une personne.

Mais ce que les gens ignoraient, c’est l’authenticité de cette légende, tu n’en as peut-être jamais entendu, mais c’est ce qui justifie ton état… N’étais-tu pas en train d'humer la douce vapeur à l’agréable odeur se dégageant de ton chocolat chaud il n’y a même pas deux minutes de cela ? Projetant de profiter de ton Samedi après-midi afin de te débarrasser de l’oppression de la vie quotidienne ? Ou peut-être même que tu étais dans ton collège à étudier ? Enfin bon, ta curiosité t’as quand même poussé à toucher la sphère lumineuse blanche qui avait fait son apparition sous tes yeux, pas vrai ? C’est cette sphère-ci, ce messager, qui a fait qu’actuellement, tu te tiens debout devant une immense porte en fer ouvragé, s’ouvrant progressivement en t’invitant à pénétrer. Te retourner ? A quoi bon… Il n’y avait que le vide derrière toi. Devant toi s’offrent deux choix : continuer ou ne rien faire. Mais vas-tu poiroter devant la porte éternellement ? Ca nous étonnerait fortement… Vu que la sphère qui était venue te chercher s’avançait à travers le sentier, comme t’invitant à faire de même. Tu es donc entré, tel un agneau exposé au danger de finir dans l’estomac d’un loup… Mais qu’est-ce qu’un loup viendrait faire dans un magnifique jardin fleuri de mille et unes roses, de jacinthes et d’espèce inconnues, accueillant des papillons que jamais tu n’as vu auparavant ? Au fond, tu étais peut-être mort et tu marchais dans l’un des nombreux jardins du paradis, profitant déjà de la béatitude éternelle, tu pouvais être fier de toi…

« Crac »


Ce bruit ? Oh, le sol… Un cercle s’ouvre sous tes pieds. Nous nous disions que les toboggans de la Maternelle te manquaient, voilà pourquoi nous avons soigneusement installé un passage construit de cette manière. La descente est trop rapide ? Peut-être bien… Que dis-tu ? Les toboggans de la Maternelle ne se terminent pas par une chaise roulante ? Mais il fallait bien quelque chose d’original, non ? Bref, après avoir été poussé, assis sur cette chaise-ci, entendant l'habituel son que produirait les roues d'une chaise sur un sol en granit, tu heurtes un bureau et un homme te tourne le dos, l’atmosphère est noire et une fumée rouge émane du sol. Un ricanement se fait entendre et une sombre et sinistre ambiance pèse sur la pièce démoniaque… Finalement, ton destin était l’enfer, tu étais mort et plus jamais tu n’allais sortir de l’empire du diable… Et l’homme devant toi, était-ce Satan ? Il se tourne doucement, progressivement vers toi, tu vois déjà sa barbe enroulée qui devait précéder le plus horrible visage du monde, cette sombre et terrifiante barbe mauve…

Attendez, mauve ?
    - Bienvenue à Kurikari Gakuen, mon petit !

Un clown ? Peut-être… En tous cas, notre directeur n’est pas vraiment quelqu’un que nous te conseillons d’essayer de comprendre… Oui, la fumée a disparu et la pièce est maintenant éclairée par une vive lumière, avec des ballons partout et une ambiance de fête, tu trouves ça bizarre ? Tu n’avais jamais vu de chapeau qui s’ouvrait en faisant sortir des confettis, des fleurs et des oiseaux hors d’un cirque ? Et bien maintenant, si ! Et notre amical directeur te faisait un grand sourire, la barbe et les moustaches bougeant de manière extravagante, avant de saisir ta main, t’entraînant hors du bureau sans te laisser le temps de réagir, marchant à travers la cour centrale, t’embrouillant encore plus en t’annonçant que si tu étais ici, c’est parce que tu étais spécial. Non, petit agneau, tu n'es pas mort... Tu ne comprends rien ? Il va justement éclairer ta lanterne… T’indiquant si tu étais un Dark, individu aux pouvoirs négatifs ; un Light, individu aux pouvoirs positifs ; ou un Zero, réunissant ces deux éléments avec une moins bonne maîtrise de chaque élément qu’un pure Light ou Dark. Et tu dois certainement t’inquiéter pour ta famille et tes proches qui remarqueront ton absence et s’affoleront à te chercher, n’est-ce pas ? Ne t’en fais pas, ton existence dans leurs vies a été effacée, et si tu décides de regagner ta douce planète bleue à la fin de ton apprentissage, nous réécriront l’histoire de sorte à ce que tu ait vécu avec eux jusqu’à cet instant, que tu viennes du moyen âge ou du vingt-deuxième siècle. Et bien oui, nous nous situons dans une dimension hors de l’espace et du temps, et peu importe l’époque où tu vis, un messager lumineux pourraient venir te chercher ! Comment ? Tu veux immédiatement regagner ton époque… ? Tu viens d’avoir la plus mauvaise des idées… Parce que quand on ne maîtrise pas son pouvoir, il finit par se retourner contre nous, et peut-être même qu’il entraînera ta disparition ou les pires conséquences imaginables pour un être humain… Être spécial n'est pas sans inconvénients...

Alors, cher petit agneau kidnappé ? Seras-tu un Dark, un Light, ou un Zero ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kurikari-gakuen.chocoforum.com
 

Once upon a time... In a far, far away world...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» la Crazy Time recrute!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kurikari Gakuen ::  :: Welcome in Wonderland ♪-